Randonnée : Pointe d’Autigny et les 3 croix – Abondance (74)

Premier dimanche de randonnée de printemps de cette année. Ce n’était que 10h du matin, les yeux encore embués de la crémaillère de la veille, pourtant l’appel de la montagne fut plus fort que celui de rester au lit. Deux semaines qu’il faisait un temps magnifique et le nez qui avait envie d’être dehors. Ainsi il faisait déjà chaud en ce début avril. Le point de départ est donné à 1229m d’altitude au lieu dit Le Sauvage à Abondance (Haute-Savoie). Pour accéder au parking il faut emprunter une piste de 4X4.

La montée se fait sous le soleil. Le sentier est raide mais tout est beau autour de nous.

La neige est encore présente à certains endroits sur le chemin. Nous arrivons aux chalets d’Autigny. Quel plaisir de voir quelques personnes qui profitent d’être loin de tout pour le week-end !

On aperçoit au loin les 3 croix. Elles semblent être toutes petites mais c’est parce que la pente qui nous reste à gravir est encore un peu longue.

Enfin, nous arrivons à la Pointe d’Autigny 1808 m d’altitude.

Au sommet, nous avons une vue magnifique à 360°. Un point de vue sur le lac Léman, un point de vue sur la chaine de montagne et au loin, le Mont-Blanc. On ne sait pas où regarder pendant le pique-nique tellement tout est beau là-haut. Le retour se fait par le même chemin.

 

La rando en bref :

Départ : lieu-dit le Sauvage – Abondance

Arrivée : pointe d’Autigny –les 3 croix 1808 m d’altitude

Les chalets d’Ubine en hiver

ubine-altitude1989-5

C’est le printemps pourtant il y a encore un peu de neige par-ci par-là dans nos montagnes. D’ailleurs, il neige à nouveau depuis hier. Je vous présente aujourd’hui une balade que j’ai parcourue fin février quand la neige était encore bien présente même si elle commençait à fondre.

Ubine est un lieu à découvrir si vous venez dans le Chablais. Été comme hiver, le lieu est magnifique. Je crois avoir une préférence pour l’hiver.

La route qui nous emmène aux chalets d’Ubine est fermée en hiver, enfin, coupée bien plus bas par un tas de neige. La montée en hiver se fait alors sur une piste damée. L’été, la route est très étroite. On espère croiser personne.

L’hiver tout est calme. Des arbres, des pierres, le froid, la neige. Et c’est tout.

On monte en raquettes, en chaussures de rando bien isolée, en ski de rando, tout dépend de la quantité de neige. Mais le mieux : monter à pieds et redescendre en luge.

On passe devant une jolie chapelle que nous laisserons à flanc de montagne.

La montée est raide. Puis on arrive dans un lieu paisible ; une rivière qui dégèle, des paysages tout de blanc.

ubine-altitude1989-3

Magnifique. On continue encore un peu de grimper. Après un virage, le paysage tant attendu nous apparaît. Immaculé de blanc. Personne. Des chalets au loin sont coincés au milieu de toute cette neige.

ubine-altitude1989-4ubine-altitude1989-11

Arrivée en haut, à Ubine, 1485m d’altitude, tout ce que je recherchais est là… le calme, le silence, la neige, l’hiver qui est encore là pour quelques jours, la beauté des paysages.

ubine-altitude1989-7ubine-altitude1989-6ubine-altitude1989-10

Le temps semble s’être arrêté. En face la masse froide du Mont Chauffé se dresse comme un mur infranchissable. Et puis les chalets d’alpage se rapprochent. Fermés en hiver, ils font le bonheur des randonneurs l’été. Un restaurant, un refuge, une chapelle…

ubine-altitude1989-9ubine-altitude1989-8

ubine-altitude1989-2

La randonnée en bref :

Départ depuis la Revenette à Vacheresse.

Emprunter la route damée. Monter jusqu’à « Les 4 chemins » puis prendre à droite en direction de Ubine. Suivre la piste. Arrivée Chalets d’Ubine, 1485m d’altitude.

ubine-altitude1989-1

 

Randonnée au Pic des Mémises

picmemises-helloseptembre2

Ma randonnée au Pic des Mémises fut la dernière ce bel été. Une de celles où on part tôt pour éviter la chaleur écrasante et les touristes.

Le Pic des Mémises est un classique à découvrir quand on est dans le Chablais. Il fallait donc que je le fasse et c’est chose faite ! Du haut de ses 1674 m d’altitude, il nous offre une vue magnifique sur le Lac Léman, le village de Thollon-les-Mémises et au loin notre voisine Suisse.

Lire la suite

Moka, le film où j’ai reconnu tous les lieux de tournage

affiche-moka

Moka, le dernier film de Frédéric Mermoud avec Emmanuelle Devos et Nathalie Baye a été tourné à Evian, Thonon, dans les villages aux environs et en Suisse. Ce film a donc été tourné dans des paysages que je connais, dans des rues dans lesquelles je flâne de temps en temps. C’est pour cela que j’ai eu envie d’aller le voir. Mais aussi car le film en lui-même avait l’air bien. Et il l’est.

Le film est un thriller adapté du roman de Tatiana de Rosnay : Diane, une femme suisse, est à la recherche de la personne qui a renversé accidentellement son fils et qui a pris la fuite. Un détective l’aide et lui donne des pistes en lui parlant d’une voiture BMW marron. Diane traverse alors le lac Léman pour rejoindre Evian et essayer de retrouver l’assassin de son fils. Elle va alors s’immiscer dans la vie de Marlène, esthéticienne, et de son mari Michel pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. Tout cela avec un brin d’envie de vengeance.

C’est effectivement un bon film. Il y a une atmosphère pesante, peu de dialogues, des plans resserrés sur les visages. La recette pour un bon thriller. Mais ce que je regardais le plus est de regarder les lieux qui servent de décors. A chaque plan, un lieu que je côtoie. 

Sauf que reconnaitre les lieux de tournage pose un tout petit problème… Lire la suite

Randonnée au Lac d’Arvouin – La Chapelle d’Abondance

lacarvouin-helloseptembre4

On m’a soufflé l’idée sur mon compte Instagram, aller faire un tour au Lac d’Arvouin  (1669 m d’altitude) et au col du Serpentin (1832m d’altitude) à la Chapelle d’Abondance. C’est chose faite ! On part du hameau tout en haut de la Chapelle qui s’appelle Sevan-devant. En fait non, on peut partir de plus bas mais c’est plus long. Au choix. Alors si on part depuis Sevan-Devant c’est une demi-heure de marche et 100m de dénivelé qui nous attendent pour y arriver.

Et ça vaut le détour car c’est vraiment très joli ! Le lac d’Arvouin est situé dans le site protégé des Cornettes de Bise. On est donc très très vite dans un paysage magnifique ! Forcément un lac de montagne, ça met une petite touche en plus à la belle montagne. Lire la suite

Randonnée à Châtel – Haute-Savoie

chatel-helloseptembre23

Dans mon dernier article, je vous ai présenté quelques bribes d’une randonnée que j’ai faite à Châtel. Je vous avais promis de passer à la couleur. La voici la voilà.

C’est marrant car quand j’y repense, je suis allée à Châtel pour la dernière fois, l’année dernière à la même époque simplement pour visiter le village à mon retour de Montreux. Cette année j’ai voulu m’y rendre pour randonner.

J’ai choisi de suivre un parcours issu du topo guide de la vallée d’Abondance. Deuxième fois que je l’utilise, et comme pour la première fois, je ne suis pas du tout déçue car c’est très bien expliqué. J’ai fait ce qu’on appelle dans le guide la boucle du Petit Châtel.

Le départ de cette boucle se fait dans le hameau du Petit Châtel. Je m’étais garée en bas dans le village  et je suis montée à pied. C’est tout à faisable et cela rajoute juste un peu de distance. Le topo guide avait prévenu, la montée sera raide mais brève depuis Petit Châtel. Et je confirme, c’est bien le cas !

chatel-helloseptembre1

On longe plusieurs fermes d’alpage en suivant la direction du Rys et Flammet. On continue direction Barbossine dessous et on découvre une gare d’arrivée et de départ de télésièges. Symboles de l’activité hivernale endormie.
Ensuite, il faut jouer avec les clôtures électriques sur tout le reste du parcours pour rejoindre le Tenne et enfin notre point de départ Petit Châtel.

Niveau difficulté, à part le début qui est un peu raide, il y a peu de dénivelé : 241m, d’après le topo-guide. On suit des pistes, on croise des véhicules qui montent au chalet des Ramines. Ce parcours est sympa car il surplombe le village de Châtel et m’a fait prendre l’air ; mais on n’est pas complètement reculé dans la montagne. Si on cherche à être beaucoup plus déconnecté ce n’est pas la mieux. Du côté du lac de Vonnes, ce doit être beaucoup plus agréable. Alors ce sera pour une prochaine fois !

Une partie de la randonnée suivait le balisage d’un parcours santé. Il doit être sympa à faire si on suit les exercices demandés.

chatel-helloseptembre2 chatel-helloseptembre3  chatel-helloseptembre5  chatel-helloseptembre7 chatel-helloseptembre8 chatel-helloseptembre17chatel-helloseptembre16chatel-helloseptembre18chatel-helloseptembre21

La météo avait annoncé des orages en début d’après-midi. Je le savais et c’est pour cela que je suis partie le matin. Les nuages passaient sans arrêt devant le soleil jusqu’à s’arrêter quelques instants. J’ai donc eu droit à une petite pluie, pas un orage heureusement, mais elle est arrivée vite et je la voyais petit à petit venir sur moi. La montagne aura toujours raison.
Vous la voyez la pluie qui vient sur moi ? Trente secondes plus tard, c’était sur ma tête ! Enfin, j’ai pu me mettre à l’abri avant que ce ne soit  trop fort. Cinq minutes à l’abri et je peux repartir.

chatel-helloseptembre13 chatel-helloseptembre12

Et on rentre à nouveau par Petit Châtel, plus humide qu’au départ.

chatel-helloseptembre10chatel-helloseptembre11

Châtel, je reviendrai !