Et après… de Guillaume Musso : entre émotion et déception

P1110128

Pour la première fois de ma vie, bien après tout le monde, j’ai ouvert et lu un roman de Guillaume Musso.

Il y a quelques temps, je disais que je n’avais jamais lu Musso, ni Lévy, parce que ça ne me disait rien. Parce que c’est toujours la même chose lors de la sortie de leur bouquin annuel, tout un baratin autour des sorties littéraires de ces messieurs se déclenchent et rien que ça, ça me soule soule avant même de penser à ouvrir leur bouquin. Certains ont comprit que je méprisais ces auteurs à cause justement de ce côté « populaire » qui n’a pour moi rien de péjoratif. Trop de marketing tue l’envie. Bref, je ne vais pas y passer des heures, c’est un sentiment personnel au fond. Donc j’ai combattu le mal par le mal : j’ai lu Et après… de Guillaume Musso. Lire la suite